Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Beyond the Speed of Spirit | 10/17/2017

Scroll to top

Top

No Comments

Bugatti Chiron, premières images : ce qu'il lui faudra pour réitérer l'exploit de la Veyron - Beyond the Speed of Spirit

Bugatti Chiron, premières images : ce qu’il lui faudra pour réitérer l’exploit de la Veyron
Hyperion KEATS

Voici l’un des premiers clichés, volé cela va de soi, de celle qui sera la successeur de la Veryon. Postée sur la page Instagram (merci) de ericohessel, cette première photo confirme tout le bien que l’on pensait du design entrevu sur le prototype dévoilé par Bugatti dans le cadre de son association avec Polyphony Digital (Video de Evo Magazine sur le Sujet). Mais que sait-on de plus au final de cette nouvelle épaisseur sur le mille feuilles de la folie mécanique ?

Voici l’un des premiers clichés, volé cela va de soi, de celle qui succédera à la Veryon. Postée sur la page Instagram (merci) de ericohessel, cette première photo confirme tout le bien que l’on pensait du design entrevu sur le prototype dévoilé par Bugatti dans le cadre de son association avec Polyphony Digital (Video de Evo Magazine sur le Sujet). Mais que sait-on de plus au final de cette nouvelle épaisseur sur le mille feuilles de la folie mécanique ?

Pas grand chose ou plutôt des détails assez convenus ; puissance en hausse, vitesse en hausse, exclusivité en hausse et prix en hausse. J’ai juste appris pour ma part quelque chose que j’ignorais (honte sur moi) à savoir que la Veyron devait son nom au pilote essayeur éponyme de la marque dans les années 30, et que la Chiron lui emboiterait le pas en honorant la mémoire de Louis Chiron, lui aussi contributeur à la légende Bugatti.

Figuresturnautomotiveintoarts

Alors, prenons le risque de conjectures audacieuses : _Tout d’abord, sur le terrain des performances : Bugatti ayant accepté de perdre beaucoup d’argent sur chaque exemplaire de la Veyron afin de réaliser un rêve fou, regardé en 2002 et jusqu’à bien après sa commercialisation comme le naufrage mégalomaniaque d’un homme et de son entreprise, on les voit difficilement se résoudre à rentrer dans le rang avec la Chiron. La Venom GT (record du monde du 0-300km/h) et la F5 ( 1460ch et 290mph-460km/h) de Hennessey autant que les Koenigsegg One :1 et les récentes Hypercars traditionnelles LaFerrari, McLaren et Porsche 918 égalent et dépassent, pour certaines allègrement, les performances pionnières de la Veyron Supersport. Pour dynamiter la planète automobile et refaire le « coup » de 2004, Il faudrait aujourd’hui que Buggati dépasse les 500 km/h et invente des dispositifs projetant la Chiron dans une autre dimension, aérofreins, retrofusées pour freinage d’urgence, et capsule d’éjection par exemple.

En 2004, La Veyron doublait ou presque la puissance des véhicules les plus puissants de la planète dans un luxe auprès duquel toute autre automobile semblait ramené à sa condition de fondamentale de tas de ferraille. Rendue « facile » par une mise au point d’une rigueur obsessionnelle, elle pouvait se laisser mener par n’importe qui ou presque. Une telle promesse sera difficile à tenir aujourd’hui sans barder l’auto d’une armada de dispositifs capables de gérer l’interaction avec l’environnement.

 

“ Pour dynamiter la planète automobile et refaire le « coup » de 2004, Il faudrait aujourd’hui que Buggati dépasse les 500 km/h et invente des dispositifs projetant la Chiron dans une autre dimension, aérofreins, retrofusées pour freinage d’urgence, et capsule d’éjection… ”

 

_Sur le terrain du mix énergétique à l’origine de sa puissance : c’est peut être une mode, mais les ténors de la discipline étant parvenus à briller en mariant avec succès moteur à combustion et électricité, Bugatti déchoirait incontinent (tomberait instantanément 😉 de son piédestal s’il s’en tenait au pétrole. Une propulsion hybride, si possible innovante, s’imposera pour conserver leur lustre au Joaillier Français et à son diamant très brut.

_Sur le terrain de l’émotion. Ici, les pincettes sont de rigueur parce que le débat autour de l’âme et de la tactilité de la Veyron n’a cessé de déchainer les passions. Je vous renvois au très bel article de Chris Harris lors de son essai de la Veyron Supersport au côté de Harry Metcalfe ou à sa vidéo fameuse au volant de la Veyron il y a près d’une décennie maintenant. Il n’en reste pas moins vrai, que les clients potentiels de la Veryon, aussi fortunés soient-ils, seront sensibles à sa sonorité et à sa personnalité.

Sa Musique et son aptitude à livrer un peu de son tempérament sans obliger son conducteur à commettre un crime de masse, seront un point de convergence des attentions.

Submit a Comment