Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Beyond the Speed of Spirit | 12/15/2018

Scroll to top

Top

One Comment

Les articles à venir sur Beyond ! L'austérité n'est pas à l'ordre du jour. - Beyond the Speed of Spirit

Hyperion KEATS

Vous n’aurez pas manqué de remarquer, de déplorer même une semaine un peu creuse du côté de Beyond the Speed of Spirit.. N’ayez crainte, nous prendrons garde à ne plus vous faire souffrir de la sorte. En fait c’est plutôt un concours de circonstances, puisque les contenus devraient au contraire se multiplier et je l’espère se bonifier. À cet égard, n’hésitez pas à faire des tours sur notre page facebook qui devraient bientôt remplir une mission plus intéressante que le strict relai de nos news. On pense notamment à des pools, donc de petits sondages destinés à affiner notre approche, vos ressentis et faire évoluer en conséquence le fond et la forme.

Dans les jours qui viennent et pour autant que toute l’équipe soit au rendez-vous, on devrait notamment publier des bandes annonces de vidéos et carrément des petits clips de nos divers voyages. Afin de continuer à incarner de façon aussi ouverte et œcuménique que possible toutes les facettes de la passion mécanique, il faudra compter sur une alternance de contenus à la gloire des récentes productions vidéoludiques et du réel bien réel, bien lourd aussi, à l’instar d’un duo SLR SLS, et d’un gymakhana de glisse à Megève.

Duo SLR SLS & gymakhana de glisse à Megève.

Dans la famille des récits un peu à revers de l’époque et de l’humeur déprimé des marchés, on suivra le périple d’un garçon passionné qui après avoir compilé ses tableaux excel comparatifs des meilleurs coûts au Km et taux de dépréciation, considérait l’achat d’un break diesel quatre roues motrices mais a vu ses projets bouleversés après nous avoir consulté. Ce jour, il voyageait vers l’Allemagne pour prendre possession d’une rutilante BMW 540i Pack M (E60). Le chanceux étant plutôt bien pourvu au niveau du matériel de prise de vue et pas complètement démuni en matière de talent, le tout pourrait avoir beaucoup plus de cachet que ce que vous imaginez (mais si! vous pensez à un parking de concession Bmw, un samedi après midi d’automne au ciel bas et gris, et à la signature d’une pléthore de paperasse dans un bureau rachitique aux néons épileptiques…. et pas au fondu d’une goutte d’aluminium glissant dans le dédale moussu de la forêt noire, essaimant des éclats iridescents aux creux de vaux luxuriants)…

À suivre également, un dérapage sur l’électrique et l’intarissable saga du politiquement correct, déjà prêt mais publié semaine prochaine. Puis dans les Dossiers cette fois-ci, on se plongera dans l’exploration du facteur plaisir, de cette alchimie particulière qui distingue notamment la magie de la performance brute, la Ferrari 458 de la MacLaren MP4-12c, et que certaines marques échouent aujourd’hui à décrypter convenablement. Le but est bien sûr d’aller un peu plus loin que le clivage analogique/digital, ou sport vs confort, mais de relever ce qui fait sens par opposition à une nouvelle forme de fondamentalisme.

Comments

  1. jules

    Voilà un bel édito qui nous fais saliver à l’avance…
    Merci de nous offrir un peu de rêve en cette période trouble.

Submit a Comment