Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Beyond the Speed of Spirit | 10/19/2018

Scroll to top

Top

No Comments

La communauté réelle qui fait le buzz : Bienvenue chez les “Fanatics Fathers” - Beyond the Speed of Spirit

Hyperion KEATS

Ils ont entre 30 et 40 ans, de vraies vies avec des enfants, des femmes (une chacun), des boulots intéressants dont ils peuvent parler sans avoir à compter les coutures de leurs chaussures, ils sont copains, amis ou connaissances, ils ont l’air sérieux, voire intelligent et se réunissent à intervalles réguliers chez leur Gourou Benoit, autour d’un chili, pour s’adonner à leur culte.

Ils, ce sont les Fanatics Fathers, un ordre d’un nouveau genre animé par la passion de l’automobile, du pilotage, des crasses vachardes et des commentaires à l’Arsenic. Leur Culte, c’est l’arsouille virtuelle, une course de 10 à 15 participants organisée sur Forza 3 et bientôt 4 ou Gran Turismo 5 tout au long de plusieurs manches supervisées d’une main de fer par Master Benoit. On se succède derrière un poste de pilotage improvisé au beau milieu du salon agencé avec goût, et tout ce petit monde répond présent aux diverses étapes d’une authentique compétition. Essais qualifs, définition des courses se déroulant par deux jusqu’à la finale. Bon bien sûr, l’alcool vient jouer le rôle de trouble-fête et modifier les trajectoires des compétiteurs, mais c’est encore plus drôle et chacun prend tout cela suffisamment au sérieux pour faire monter la pression. Les challengers et les favoris se jettent des trucs, verbaux ou autres, tout en prétendant se respecter, et toutes les formes connues où en devenir, de tricherie, de fraude, et de sabotage de l’esprit sportif sont encouragées. Le succès est telle que les chaumières bruissent de cette nouvelle légende urbaine. Combien sont t-ils à avoir rêver de telles soirées, véritables défis à l’entendement de tout en homme couple??? Cerise sur le gâteau, Madame vous accueille avec le sourire, vous régale du plat du jour confectionné avec amour, se marre à vos blagues minables, et encore davantage à celles misérables du voisin, encourage les potaches, ressert du rosé, et s’en va avec un signe d’amitié fraternelle adressé à l’assemblée hagarde inquiète de remplir son verre et de gagner la prochaine manche.

La communication autour de l’événement finement orchestrée par Benoit secrète les relents d’un machisme de qualité, et on se dit que des potes et une playstation, c’est tout de même une bonne idée de ce à quoi devait ressembler le jardin d’Eden avant que Eve ne gâche le tableau.

Le rythme de ces rencontres est soutenu, et le calendrier de l’année qui vient de commencer compte au moins 10 dates. Le concept est tellement porteur qu’ils envisagent d’ouvrir leurs rangs aux célibataires… Plus de chili pour moi !

Submit a Comment